Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 Mar

L'Homme, la Vie, la Solitude

Publié par The North's Writer  - Catégories :  #Nos invités

Après presque un mois d'absence, La Nouvelle Page revient avec un nouvel auteur, qui vous donne son avis sur la vie, l'existence que nous menons. L'écrit nous a plu, et on espère qu'il en sera de même pour vous. N'hésitez donc pas à laisser un commentaire, à donner votre avis, c'est toujours un facteur motivation pour un jeune auteur !

Allez, on vous embête pas plus longtemps : bonne lecture !

L'Homme, la Vie, la Solitude

Je ne suis pas Dieu, je ne suis pas un prophète, encore moins un héros. Je ne suis qu’un homme. Un ami, un pote, une connaissance, un connard, un nom ou juste un numéro. Mon anonymat est total, tout comme l’insignifiance de ma vie, de celle de mon voisin ou du destin d’autrui. Vous, moi, lui ou elle n’avons rien de plus ou de moins pour prétendre avoir une existence supérieure à celle d'un d’autre. Vivre ou mourir n’a donc pas d’importance.

Walt Whitman a pourtant dit : "... que le prodigieux spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime". Apporter une rime de bonheur à une personne aux vers détruits par une malédiction, rendre cette "mal"-édiction harmonieuse par la beauté d’une rime inespérée est l’un des plus beaux chefs-d’œuvre qu’un homme puisse vivre. Apportons chacun notre rime, qu’elle suive les règles ou non, qu’elle s’accorde ou pas. Mais donnons-lui un sens. Que du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, le monde et l’univers tout entier entendent résonner cette partie éphémère, non pas de l’humanité, mais de la vie. Que nos cœurs battent plus fort, qu’à l’unisson le silence ténébreux du cosmos vibre de notre union. Cette union n’est pourtant pas si solide. Qui n’a jamais eu envie de sortir du cercle un instant, de dire merde à la société ? De courir seul dans une forêt, regarder un coucher de soleil ou contempler un ciel étoilé ? Ces étoiles qui nous regardent, nous observent depuis bien plus longtemps que l’aube de l’humanité. Ces petits points lumineux perdus dans la galaxie, qui inspirent tant les hommes et les influencent surement. Ces parties de nous qui semblent si loins et si proches nous parlent pendant notre solitude. Elles nous disent mille et une choses, et parfois de tout recommencer. Tout remettre en question pour tout recommencer : voilà une bien belle chose qui derrière ne se résume qu’à une chose : si nous recommençons, c’est pour essayer à nouveau de donner un sens plus grand et plus beau à notre existence. Mais ce combat est vain et perdu d’avance. S’il fallait résumer tout cela, Gandhi nous donnerai une réponse à travers cela : "Quoi que nous fassions, ce sera insignifiant, mais il est très important que nous le fassions".

Commenter cet article

Virginie 12/03/2014 14:32

Très bien écrit, belle pensée, sujet intéressant. Je valide :) !

À propos

LE SITE DES JEUNES AUTEURS AMATEURS